La fin du dispositif Cosse29/12/2018  



La loi de finances pour 2019 a créé une nouvelle variante du dispositif Pinel afin d’encourager les investissements locatifs dans des logements anciens à rénover dans des villes où sont menées des opérations de revitalisation du territoire (le zonage habituel du dispositif Pinel ne s’applique pas).
Le taux de la réduction d’impôt va jusqu’à 21 % du coût total de l’opération (achat du logement + travaux), les travaux réalisés devant représenter au moins 25 % du total de l’opération. Ce dispositif remplacera le dispositif Cosse à compter du 1er janvier 2019. Comme avec le dispositif Pinel, ce dispositif Denormandie (du nom de l’actuel ministre du Logement) oblige à louer le logement pendant 6 à 12 ans au moins pour ne pas devoir rembourser l’avantage fiscal. Attention, compte tenu de la localisation ciblée des investissements, le risque est élevé pour l’investisseur !


 Autres articles sur le même sujet :
Prolongation du dispositif Pinel

Lors d’une conférence de presse, la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a annoncé l’extension de l’encadrement des loyers à d’autres villes que Paris. Lille est en ligne de mire et devrait voir le dispositif mis en place fin 2016, alors que le ministère réfléchirait à la prolongation du dispositif Pinel.

Incitation fiscale pour les propriétaires

Emmanuelle Cosse a exposé cette semaine de nouvelles mesures pour remettre sur le marché 50 000 logements vacants en trois ans, dont la mise en place d'un dispositif fiscal à destination des propriétaires qui remettent sur le marché un logement vacant.

Pas de nouvelle baisse des APL

Julien Denormandie a défendu les grands axes du plan logement présenté par le gouvernement et assuré que le niveau des APL ne serait pas à nouveau diminuée en 2018.

Pour changer de fenêtres, c'est maintenant !

La fin de l'avantage fiscal des chaudières à fioul et des fenêtres a été repoussée. Mais il ne faut tarder.

Harmonisation fiscale pour les instruments financiers

Les règles d'imposition des profits ou pertes réalisés par des personnes physiques fiscalement domiciliées en France sur les instruments financiers à terme sont harmonisées depuis le 1er janvier 2015.

Louer moins cher en échange d’une exonération fiscale

La nouvelle exonération fiscale pour les propriétaires acceptant de louer en dessous des prix du marché est entrée en vigueur le 1er février.