Circuler avec un Hoverboard : les différents risques06/12/2018  



Il devient fréquent dans les rues des grandes villes de rencontrer de nombreux EDP motorisés (Engin de Déplacement Personnel) : 

Tous ces EDP motorisés dépendent de la même obligation d’assurance civile que les véhicules motorisés, à savoir les voitures et les motos. Cette assurance intervient dans le cas où vous causeriez un dégât vis-à-vis d’une personne ou d’un véhicule (auto, vélo, EDP, moto..) et supporte les dommages que vous pouvez potentiellement causer. 

Ces différents moyens de déplacement constituent un danger. Dans le cas où le détenteur d’un tel engin n’est pas assuré et qu’il engendre une blessure, la fédération française des assureurs (FFA) précise que c’est au FGAO (Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires) de prendre en charge l’indemnisation de la victime. Toutefois le propriétaire de l’engin devra rendre au FGAO les sommes que la victime a perçues, majorées de 10%.


Il est impératif de déclarer son engin à son assureur afin d’être en conformité avec l’obligation légale d’assurance.



Il est stipulé dans l’article L 324-2 du Code de la route que conduire en étant dépourvu d’une assurance constitue un délit. Par conséquent l’utilisateur peut encourir des sanctions pénales considérables, une suspension du permis du conduire ou une amende. Il est donc préférable de rencontrer votre assureur qui est à même de vous faire souscrire à un contrat d’assurance en lien avec l’utilisation de votre EDP. Il saura aussi adapter au mieux la garantie responsabilité civile vie privée de votre contrat d’assurance habitation, de sorte que la garantie prenne en charge votre responsabilité lors de l’utilisation de l’engin.



 Autres articles sur le même sujet :