Remise en cause de la réduction d’ISF15/02/2016  



Un redevable après avoir souscrit au capital d'une société et à une augmentation du capital de celle-ci avait bénéficié d'une réduction d'ISF pour souscription au capital de PME. La société ayant cessé son activité au bout de 2 ans, l'administration fiscale a remis en cause ces déductions. Une remise en cause confirmée par la cour d'appel selon laquelle la condition de conservation des titres pendant une durée de 5 ans exigée par l'article 885-0 V bis du code général des impôts doit être comprise comme celle de titres d'une société exerçant une activité, excluant celle de titres d'une société n'ayant plus d'activité, sauf si ces titres n'ont pu être conservés par suite de leur annulation pour cause de pertes ou de liquidation judiciaire. La cour de cassation casse l'arrêt de la cour d'appel au motif que cette dernière ajoute à la loi une condition qu'elle ne comporte pas.
(Cass. com. 2 février 2016, n° 14-2444)


 Autres articles sur le même sujet :
Le dispositif ISF-PME réservé aux entreprises innovantes

Afin de le mettre en conformité avec le droit de l'Union européenne, le dispositif de réduction d'impôt de solidarité sur la fortune lié aux souscriptions au capital de PME devrait être recentré sur les entreprises jeunes et innovantes.

Consultation sur la réforme de l’ISF

Les commentaires de l'administration fiscale sur la réforme de la réduction d'ISF pour investissements au capital de PME font l'objet d'une consultation publique jusqu'au 31 août 2016.

Les "investissements Madelin" dans les PME passent à 30 %

Alors que le dispositif ISF-PME est supprimé, le régime Madelin permettant une réduction d'impôt sur le revenu pour les investissements dans les PME verrait son taux regonflé.

Les bonnes Sofica pour défiscaliser

La loi de finances 2017 a instauré une majoration du taux de la réduction d'impôt pour la souscription au capital de certaines Sofica (société de financement d'œuvres cinématographiques ou audiovisuelles).

Trois ans de plus pour défiscaliser avec les SOFICA

La réduction d'impôt sur le revenu accordée au titre de la souscription de parts de sociétés de financement de l'industrie cinématographique (SOFICA) est prolongée de trois ans.

Spéculation immobilière : Saint Barth met un coup de frein

La taxe sur les plus-values immobilières, qui s'applique à Saint-Barth également à la résidence principale, s'élèvera à 35% si le vendeur occupe son bien depuis moins de cinq ans, au lieu de 20% en cas d'occupation antérieure.